Repenser la justice pour (re)mettre l'humain au centre des préoccupations: droit ou devoir d'innover pour le troisième pouvoir? - une conversation avec Camille Perrier Depeursinge

Flyer #02
Date: 11.03.2021 – 16:00 - 17:00
Location: Zoom (cet événement aura lieu en ligne)

Camille Perrier Depeursinge, Professeure de droit pénal à l'Université de Lausanne et avocate, préside depuis plusieurs années l’Association pour la justice restaurative en Suisse (AJURES). Elle milite pour l'introduction de la médiation carcérale dans les prisons de notre pays afin de créer un espace de dialogue entre détenus et victimes.


La justice restaurative, qui a fait ses preuves dans divers contextes, peine à trouver sa place chez nous. Pourquoi notre système judiciaire est-il réfractaire à des modes alternatifs de règlement des conflits? Prend-t-on le risque de se retrouver avec une justice de plus en plus déconnectée des besoins des gens et qui se prive de résultats concluants dans d'autres contextes? Comment nos institutions - chargées d'histoire et exposées à la critique - peuvent-elles évoluer pour mieux répondre à un environnement qui se complexifie?


Lors de notre Conversation du jeudi 11 mars, notre invitée nous a parlé de son expérience dans ce domaine, de ses recherches en la matière, ainsi que des perspectives pour la Suisse.


Site de l’Association pour la justice restaurative en Suisse l'Ajures.